L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Vos échanges d'idées, de réflexions sur de nouvelles solutions techniques
a2l1d
Membres confirmés
Messages : 50
Enregistré le : 25 nov. 2009, 23:43
Votre German : 1303 de 1973
Moteur : t4 2.0l turbo injection..................
Localisation : somme amiens
Contact :

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar a2l1d » 28 févr. 2010, 01:06

merci pour la réponce :)
si l'allumeur est assez fiable ,oui je pense le gardé.
et donc pour programmé l'allumage ,si on garde l'allumeur, quel genre de montage on a (du boitier d'injection jusqu'au bougie)
merci d'avance :wink:

Avatar du membre
Kanrinin
Membres confirmés
Messages : 1334
Enregistré le : 17 juil. 2008, 18:20
Votre German : Tôlé 76 rusty box
Moteur : 1641 lol
Localisation : Countéa dé Nissa

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar Kanrinin » 28 févr. 2010, 01:51

SI tu garde un allumeur conventionnel à avance variable, tu ne règle rien en software, tout se passera en hardware avec le poids de tes masselottes et le type de ressort de rattrapage que tu mets, mais pour faire ça, il te faut un banc d'essai.
Si tu as un allumeur fixe qui fait simplement office de prise d'info régime via capteur hall, tu peux monter un AEPL (bonne chance pour en trouver, ce n'est que du home-made, les plans sont dispo partout), c'est un boitier avec une eprom paramétrable très facilement. Cet AEPL, peut gérer une jumostatique, c'est l'une des solutions les plus simple pour toucher le jumo si l'on n'est pas bricoleur. De plus, on peut récupérer l'info du Hall pour faire tourner un boitier d'injection sans être obligé de passer par un capteur PMH.
Le seul problème, c'est que quitte à faire tourner un boitier d'injection et un AEPL sur un allumeur fixe, autant virer l'AEPL, car avec deux BIP373, ta ms peut gérer une jumo... C'est plus simple (relatif), et quite à avoir un boitier qui fait tout, autant dégager l'allumeur et planter un banal PMH, au moins tu passe en distributorless.

Sinon, tu as la solution Megajolt, mais à 120 livres sterling pour la V4 (290 pour une dédié à nos moteurs), c'est le prix d'une ms1 V3.0 à monter...

Avatar du membre
dangerous
Membres confirmés
Messages : 866
Enregistré le : 04 oct. 2007, 22:18
Localisation : NIZZA
Contact :

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar dangerous » 28 févr. 2010, 09:25

un montage tres simple avec une MS (mais pas le plus precis)
avec un allumeur sans masellote d'avance (modele ancien)
les vis platiné ( ou un ignitor ou un hall) donne l'info PMH a la MS
la MS donne le declanchement via la carto a n'inporte quelle bobine d'origine qui distribue au cylindre via l'allumeur

la solution plus precise c'est capteur de PMH sur poulie pour l'info PMH a la MS
Bobine statique piloté par la MS via sa carto
et l'allumeur au swap meet :biggrin:

avec les nouveaux systemes tu peut urtiliser tout ce qui a été construit en automobile depuis le debut
c'est a toit de voir en fonction de tes besoins/capacité
mais suprimer l'alumeur ne peut etre que fiabilisateur

a2l1d
Membres confirmés
Messages : 50
Enregistré le : 25 nov. 2009, 23:43
Votre German : 1303 de 1973
Moteur : t4 2.0l turbo injection..................
Localisation : somme amiens
Contact :

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar a2l1d » 28 févr. 2010, 17:54

ok merci beaucoup pour les réponces précises
encore un peu de recherche et je finirais bien par trouvez la solution qui me convient la mieux

fusca66
Membres confirmés
Messages : 16
Enregistré le : 21 juil. 2008, 01:20
Localisation : Argentine

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar fusca66 » 28 févr. 2010, 23:44

Je suis un peu perdu dans les allumages...j'envisage un boitier MS2 ou MS3 avec capteur PMH, mais que monter ? EDIS ? Jumostatique ? Ca veut dire quoi, avantages et inconvénients; comment ça marche et où les trouver ?
Merci

Avatar du membre
dangerous
Membres confirmés
Messages : 866
Enregistré le : 04 oct. 2007, 22:18
Localisation : NIZZA
Contact :

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar dangerous » 01 mars 2010, 08:52

meme chose que precedament tu recherche quoi ?
si c'est perf c'est distributorless direct et le mieux c'est en COP

L'edis est une commande de jumo ford c'est une solution un peu a part pour faire interface avec une MS son utilisation n'est pas du tout utile n'importe quelle jumostatique suffirat
pour moi les jumo jap sont pas cheres et sont les plus fiable

Avatar du membre
Kanrinin
Membres confirmés
Messages : 1334
Enregistré le : 17 juil. 2008, 18:20
Votre German : Tôlé 76 rusty box
Moteur : 1641 lol
Localisation : Countéa dé Nissa

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar Kanrinin » 01 mars 2010, 19:59

Les boitiers MS3 sont encore au stade expérimental et ne sont pas encore à la vente. Ne parlerai-tu pas plutôt des V3.0 et V3.57?
Si tu plante un pmh en lien direct vers la ms (assez simple à paramétrer), tu n'as pas besoin d'EDIS. Les EDIS ne sont là que pour piloter des jumostatiques sans calculo derrière, ils traitent directement le sygnal de pmh.

Quand aux jumostatiques, c'est expliqué au tout début du post:

Une bobine jumostatique est simplement un ensemble de 2 bobines à double sortie et donc 4 prise d'allumage, une par cylindre.
La bobine étant gerré par le calculateur, elles sont déclenché alternativement, ce système permet de doubler les temps de repos et celui de charge et donc d'augmenter considérablement la puissance de l'étincelle, on parle d'écartement d'électrode de 95 voir plus comparé à nos 60 d'origine. Le seul désavantage maintenant réside dans le fait que ces bobines travaillent à étincelle perdue (comme les 2cv), ce problème de toute l'injection elle même qui se trouvant être séquentielle, ne fait pas la différence entre les 2 tours de vilebrequin du cycle et donc est obligé de travailler avec une étincelle à la balance des soupapes.


Celà permet d'éliminer toute la partie haute tension d'un allumeur (tête et doigt). Pour éliminer, la partie base, il faut une gestion pmh, alors qu'elle soit MS, EDIS, AEPL, mégajolt ou autre, tu pourras éliminer tout ton allumeur.

a2l1d
Membres confirmés
Messages : 50
Enregistré le : 25 nov. 2009, 23:43
Votre German : 1303 de 1973
Moteur : t4 2.0l turbo injection..................
Localisation : somme amiens
Contact :

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar a2l1d » 01 mars 2010, 21:12

question megasquirt
j'aimerais savoir ou vous avez acheter la votre (quel site , suisse ,usa)et quel autre element sont indispensable pour régle l'injection
merci d'avance

fusca66
Membres confirmés
Messages : 16
Enregistré le : 21 juil. 2008, 01:20
Localisation : Argentine

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar fusca66 » 02 mars 2010, 04:05

Bon je comprends pas trop... j'avais compris que le boitier MS permettait de piloter un boitier ford EDEIS et que c'était même LE montage conseillé...si on branche en direct le capteur PMH sur le calculateur ...ça ressemble à quoi ensuite ? Quel matériel faut-il ? Bobine Jumo ? quelles sont les modèles adaptés : marque et référence ? Comment le cabler sur la MS ? la MS3 sera commercialisée quand ?

Avatar du membre
Kanrinin
Membres confirmés
Messages : 1334
Enregistré le : 17 juil. 2008, 18:20
Votre German : Tôlé 76 rusty box
Moteur : 1641 lol
Localisation : Countéa dé Nissa

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar Kanrinin » 02 mars 2010, 18:41

Pour la commercialisation de la ms3, aucune idée, de toute façon, ce n'est qu'une modernisation pour passer en full séquentiel avec quel trucs de plus pas intéressant pour un moulin de route.

Les EDIS sont indispensable sur les V2.2 car les V 2.2 ne peuvent fondamentalement pas gérer un capteur pmh. L'EDIS est là pour traiter l'info pmh qui sera renvoyé dans la MS.
Sauf qu'à partir des V3.0, cette fonction est intégré. Monter un EDIS sur une V3.0, c'est comme surélever un carbu d'origine pour monter le câble accélérateur de l'autre côté avec un renvois, ce n'est qu'un déplacement de fonctionnalité et ça ne sert à rien.

Si vous voulez garder votre allumeur avec une seule bobine piloté par MS, pas besoin de capteur pmh, vous reprenez l'info de hall comme info régime et vous piloter la bobine avec un étage de puissance à monter dans la MS.
Si vous voulez éliminer votre allumeur, il faut monter un capteur pmh donnera l'info régime et une bobine jumostatique qui gèrera les 4 bougies via deux étages de puissance à monter dans la MS. Pour les jumostatiques, on monte ce que l'on veut, a, trouve à porté de main ou autre dans le sens ou elles sont toutes pareilles en gros. La seule chose à savoir est que, les jumos ford ont des soucis de fiabilité à partir de 90000kms (j'ai 2 Fiesta, la première me l'a faite à 80000, l'autre à 110000 et hs aussi), idem chez peugeot sur les jumos des TU, mais c'est à relativiser, 90000kms, un rouleur lambda les fait en 6 ans. y a le temps de voir arriver.

Pour acheter des MS, il y a tout un tas de revendeur partout dans le monde mais trop rare en France. Il y en a un loggé sur German mais je ne me souviens plus du pseudo. Après, aux USA, tu as DIYautotune.com Triggerwhell.uk qui fait aussi les trigger et coil pack. Se sont les sites les plus sérieux.

fusca66
Membres confirmés
Messages : 16
Enregistré le : 21 juil. 2008, 01:20
Localisation : Argentine

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar fusca66 » 03 mars 2010, 04:36

Donc en résumé, pour ne plus avoir de distributeur, une MS2 en V3 mini et des bobines jumostatiques...mais ça ressemble à quoi, et comment ça branche ? des schémas de branchement ?Y a-t-il une liste de bobines compatibles de la MS ? Avant d'acheter, autant être sur des modèles..

Avatar du membre
Kanrinin
Membres confirmés
Messages : 1334
Enregistré le : 17 juil. 2008, 18:20
Votre German : Tôlé 76 rusty box
Moteur : 1641 lol
Localisation : Countéa dé Nissa

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar Kanrinin » 03 mars 2010, 22:13

Une MS1 fera très bien l'affaire. Se sera plus facile de mettre en oeuvre avec une carte V3.0 qu'une 2.2 à cause du capteur pmh.

Pour les bobines, n'importe laquelle, elles sont toutes compatibles tant que se sont des "faible impédance".

Avatar du membre
jief31
Membres confirmés
Messages : 201
Enregistré le : 12 nov. 2007, 23:56
Localisation : toulouse
Contact :

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar jief31 » 04 mars 2010, 14:47

fusca66 a écrit :Donc en résumé, pour ne plus avoir de distributeur, une MS2 en V3 mini et des bobines jumostatiques...mais ça ressemble à quoi, et comment ça branche ? des schémas de branchement ?Y a-t-il une liste de bobines compatibles de la MS ? Avant d'acheter, autant être sur des modèles..


tiens tu vas trouver toutes les reponses ici

http://gestion-moteur.org/forum/

http://gestion-moteur.org/wiki/index.ph ... nstructeur

fusca66
Membres confirmés
Messages : 16
Enregistré le : 21 juil. 2008, 01:20
Localisation : Argentine

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar fusca66 » 07 mars 2010, 17:28

Concernant les bobines jumo de moteur TU; qq 'un a-til les références et le fabricant de cette pièce ? Merci

Avatar du membre
dangerous
Membres confirmés
Messages : 866
Enregistré le : 04 oct. 2007, 22:18
Localisation : NIZZA
Contact :

Re: L'allumage, du plus simple au plus compliqué

Messagepar dangerous » 07 mars 2010, 17:49

elle sont toutes pareille les jumo
1 ou 2 + permanent
et 2 - pour la mise a la masse par le calculo
c'est tres basique


Retourner vers « Réflexion/Conception »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité